Pass Jeune Citoyen

Pass Jeune Citoyen : la ville booste vos projets

Dès janvier 2022, les jeunes de 15 à 25 ans auront la possibilité de candidater au nouveau dispositif « Pass’Jeune Citoyen » dont l’objectif est de favoriser l’engagement au service de la collectivité locale et/ou d’une association.

Ce Pass’Jeune Citoyen permet d’obtenir une bourse pouvant contribuer à la réalisation d’un projet d’accès à l’autonomie, à une formation préparant au BAFA (Brevet d’Aptitudes aux Fonctions d’Animation) ou bien au Permis de Conduire.

En contrepartie, le jeune s’investira dans des missions d'intérêt général pour une durée de 35 à 70 heures (réparties sur une période de 365 jours). Ces missions pourront être élaborées en lien avec le Conseil Municipal des Jeunes, M. le Maire et les élu(e)s en charge de la démocratie locale et citoyenneté.

Télécharger le dossier de candidature

 

 

Service civique

  • Le Service Civique favorise l’engagement citoyen des jeunes au sein de leur bassin de vie, le développement et la valorisation de leurs compétences, ainsi que l’enrichissement de leurs perspectives d’insertion sociale et professionnelle.
  • Des missions en faveur de l’intérêt général qui se distinguent des activités exercées par les agents publics, les personnels en contrats aidés et les stagiaires.
  • Public : pour tous les jeunes de 16 âgés à 25 ans, jusqu’à 30 ans en situation de handicap, sans condition de diplômes
  • Mission de 6 à 12 mois/24 heures minimum par semaine
  • Statut de volontaire reconnu et protégé. Protection sociale complète prise
    en charge par l’État, droits retraite, droits formation, cumul possible avec statut de salarié et/ou étudiant
  • Accompagnement des jeunes : un tuteur au sein de la collectivité qui accompagne le volontaire tout au long de sa mission. Un tuteur peut accompagner 1 ou plusieurs volontaire(s). La formation du tuteur est assuée par l’État.
  • Une formation civique et citoyenne de 2 jours minimum et une formation aux premiers secours (PSC1) d’1 jour pour le volontaire. Ces formations sont financées par l’État.
  • Indemnités : 580,62€/mois dont 81% pris en charge par l’État, soit 107,58€/mois versées par la collectivité au volontaire.