Le château - actuelle mairie

Le château a été construit par les Séguier, seigneurs de L’Etang-la-Ville, au 17ème siècle. De 1700 à 1791, il fut la propriété de la famille Fonton de Vaugelas.
Après plusieurs propriétaires successifs (famille Blossier, famille Reveiliere, famille Cor, famille Alleon, famille Adam), Mr Pellerin de Latouche, Maire de la commune, l’acheta en 1890. Il fit exécuter de nombreux travaux de restauration, fit construire le grand perron de la façade et donna accès à la grande pelouse du parc.


Les cimetières

Le premier cimetière date du 12ème siècle et s’étendait autour de l’église.
A la fin du 15ème siècle, un second, clos d’un mur de pierres, agrandit le premier. En 1858, le cimetière fut transféré au lieu dit « la Chancellerie » et y demeure toujours, à cent pas derrière l’église. 


La croix

La croix située au croisement de la rue Jean Mermoz et de la rue Fonton fut érigée et bénite en 1773 en présence d’Edouard Salomon Fonton, Seigneur de la paroisse. Elle fut, par la suite, démolie à la Révolution. Une fois la tempête révolutionnaire passée, une nouvelle croix fut élevée sur le socle resté en place. 


L’Eglise Sainte-Anne

L’église dédiée à Notre-Dame a été édifiée au 12ème siècle. Il s’agit alors d’une église de village de style roman qui comporte un chœur surmonté d’un clocher et d’une simple nef.
A la fin du 15ème siècle, Blaise Séguier, devenu Seigneur de L’Etang-la-Ville, fit édifier une chapelle de style gothique sur le côté nord du chœur.


La fontaine Saint-Pierre

Elle se situe à côté du rond-point de la mairie. Son emplacement d’origine, comme on pouvait encore le voir au début du 20ème siècle, était dans le parc du château, actuelle mairie.
Elle est surmontée des armes sculptées des Montaigu, premiers Seigneurs de L’Étang-la-Ville, ainsi que de la date « 1372 ».


Le lavoir de la montagne

Ce lavoir est le dernier vestige de tous les lavoirs existant à L’Etang-la-Ville (lavoir des Gonneries, lavoir de la Garderie, lavoir de Fonton, lavoir des Marais, lavoir du Pré de l’Etang).
Pendant longtemps, la commune n’a pas eu à se préoccuper de son approvisionnement en eau grâce à sa situation géographique privilégiée au centre d’un vallon parcouru par d’innombrables rus et aux sous-sols nourris de sources.


Le Monument aux Morts

Erigé par souscription publique le 25 juillet 1920 par le Maire de l’époque, René Ferrari, sur la place de l’Eglise, anciennement emplacement dit du « vieux cimetière », cet édifice rend hommage aux combattants des conflits de 1870-1871, 1914-1918 et 1939-1945.

Jadis et jusqu’en 1989, ce Monument était entouré d’une grille, enclos délimitant un espace sacré où l’on commémore les disparus. Cette même année, un nouveau pavage est réalisé ainsi que l’actuel parterre de fleurs.


 
 

Hôtel de ville

8, rue Fonton

78620 L'Etang-la-ville

Tél : 01 39 58 80 04 / Fax : 01 39 58 17 03

 

 
/ Mentions légales / Crédits / Contributeur / Contact / Plan du site / Accessibilité Retour haut de page